Le leadership 2.0, vers une nouvelle définition du leadership

Share
Internet a bouleversé le monde de l’entreprise : de nouveaux modes de communication ont vu le jour, de nouveaux moyens de se connecter sont apparus. Ces changements dans notre environnement impliquent une redéfinition du leadership et de ce que l’on attend d’un leader.

L’émergence de l’entreprise 2.0

  • Le web 2.0 a profondément bouleversé notre utilisation d’internet : de statique, le web est devenu dynamique. Les interactions entre les internautes se sont développées de manière exponentielle, l’heure est désormais au partage, et non plus simplement à la diffusion de l’information.
  • Les réseaux sociaux se sont démocratisés, de LinkedIn à Facebook, en passant par Instagram et Twitter, il devient possible pour chacun d’entre nous de gérer notre identité numérique, et de rester en relation avec nos contacts personnels et professionnels.
  • L’entreprise 2.0 est la conséquence directe de ce développement du web : les entreprises ont dû s’adapter à ces nouveaux modes de communication. Le travail collaboratif, le partage d’informations et de bonnes pratiques se développent. Les réseaux sociaux occupent une place grandissante dans la stratégie de communication d’une marque.
  • La génération Y, née dans ce monde « online », cherche aujourd’hui sa place au sein des entreprises.
  • Enfin, la crise économique – qui se double d’une crise sociale – a un impact sur la stratégie interne et externe des entreprises.

Ces cinq secousses dans notre quotidien professionnel constituent des facteurs de redéfinition de ce que l’on attend d’un leader.

Les 6 axes de développement d’un leader

Est-ce que le leadership a changé ? A l’évidence, oui. Dans un contexte économique difficile, la nécessité de voir émerger des leaders dans les organisations est devenue primordiale. Les compétences transversales – les « soft skills » – ont pris une importance de plus en plus grande. Les changements intervenus dans l’environnement économique et professionnel impliquent de nouvelles voies de développement pour les leaders.

1. Partager une vision

Un leader est un meneur, un rassembleur. Un leader sait où il va et pourquoi il y va, il partage ses valeurs et sa vision des choses. Il est ainsi capable de se donner de véritables objectifs, et par conséquent de proposer des objectifs aux autres. Sa vision n’est pas statique mais dynamique, elle permet de ne plus naviguer à vue, mais au contraire de partager un but commun. Ce rôle prend une place prépondérante dans l’action quotidienne d’un leader, notamment avec l’éclatement des équipes et l’essor des outils de communication à distance. Il s’agit de donner du sens à l’action dans un monde qui évolue de plus en plus vite (avancées technologiques, globalisation, crise économique). Cela implique de :

  • Créer et faire vivre une vision, en conformité avec ses valeurs
  • Présenter régulièrement la « big picture », c’est-à-dire une image du but à atteindre
  • Orienter l’action vers la réalisation de la vision
  • Donner du sens à l’action
  • Partager un but commun

Mots-clés : vision, objectif, but, sens, valeurs, big picture, action orientée

2. Accompagner le changement

Dans un monde incertain et en constante mutation, le leader se doit d’accompagner les personnes avec lesquelles il travaille. Sa vision étant dynamique, le leader s’adapte non seulement aux circonstances, mais il va plus loin et adapte son environnement en fonction des évènements qui surviennent. Sa souplesse personnelle lui permet de limiter les résistances au changement au sein de l’entreprise. Les évènements sont pour lui autant d’occasions de se remettre en question, mais également de remettre en question son environnement. Face aux différentes secousses qui ont marqué le monde professionnel ces dernières années, il appartient au leader de rassurer les personnes qui l’entourent, que les changements soient d’ordre technologique, générationnel ou encore culturel. Cela implique de :

  • Comprendre les mécanismes du changement
  • Anticiper les changements
  • Accompagner le changement, tant au niveau des personnes que de l’organisation
  • Redéfinir sa vision en fonction des évènements
  • Modifier son environnement pour rester en conformité avec ses valeurs

Mots-clés : changement, crise économique, résistance au changement, valeurs, accompagnement, adaptation, adaptabilité, individu, organisation, activité, stratégie

3. Communiquer avec passion

Il ne suffit pas d’avoir un but commun et d’accompagner le changement, il faut faire vivre sa vision au quotidien, la rendre réelle. Un leader doit fédérer les personnes avec lesquelles il travaille autour du but commun. C’est sa passion et son engagement personnel qui généreront un esprit de groupe, car ils sont communicatifs. Sa persévérance permettra de surmonter les obstacles. Le feu sacré qui l’anime sera le lien entre des individus parfois très différents. L’idée est de générer un esprit d’équipe, en intégrant bien entendu les nouveaux modes de communication du web 2.0. Un leader peut désormais fédérer hors des frontières de son entreprise ou de son pays. Cela implique de :

  • Respecter les personnes avec lesquelles il travaille
  • Fédérer ses collaborateurs autour du but commun
  • Créer un esprit de groupe
  • Générer une cohésion d’équipe
  • Motiver son entourage
  • Montrer son engagement et sa passion
  • Être exemplaire

Mots-clés : motivation, passion, engagement, communication, cohésion d’équipe, esprit d’équipe, groupe, équipe, collaboration, partage

4. Prendre en compte les différentes générations

Avec l’émergence de la génération Y – les « jeunes » de 20 à 30 ans – l’entreprise se retrouve face à deux manières de travailler très différentes. D’un côté, les « anciens », qui voient leur univers professionnel se transformer radicalement. De l’autre, les « jeunes », qui sont nés dans un monde numérique, et qui cherchent leur place au sein des entreprises qui les accueillent. Un leader sait reconnaître le talent des autres, il aide ses collaborateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes. Qui dit nouvelle génération, dit nouveaux enjeux. Cela implique de :

  • Communiquer avec les différentes générations au sein de l’entreprise
  • Faciliter la communication entre les différentes générations
  • Repérer, développer et fidéliser les talents
  • Intégrer la génération Y au sein de l’entreprise
  • Fidéliser la génération Y

Mots-clés : génération Y, génération X, management intergénérationnel, communication intergénérationnelle, talents, générations, juniors, seniors

5. Manager l’intelligence collective

Un véritable leader ne garde pas pour lui ce qu’il sait : au sein de son entreprise, il partage ses savoirs et savoir-faire avec ses collègues. Avec le développement d’outils de partage de connaissance, il lui est désormais possible de faire reconnaître son expertise bien au-delà des frontières de son entreprise et de partager ses savoirs avec l’ensemble de la planète. Un leader sait qu’il faut donner pour recevoir, cela implique de :

  • Transférer ses compétences au sein de l’entreprise
  • Créer un environnement favorable au transfert de savoirs et de compétences
  • Générer une culture de partage de connaissances au sein de l’entreprise
  • Travailler en collaboration et en coopération, pas en compétition
  • Capitaliser les bonnes pratiques
  • Partager ses connaissances au-delà de l’entreprise

Mots-clés : entreprise 2.0, partage, travail collaboratif, collaboration, intelligence collective, intranet, knowledge management, organisation apprenante, communauté de pratique

6. Animer son réseau relationnel

Un leader est une personne qui s’implique dans les réseaux, au sein de son entreprise, mais également à l’extérieur. Le « leadership de réseau » a pour effet d’élargir sa sphère d’influence : il n’est plus un leader dans une sphère restreinte, mais à l’échelle nationale, voire internationale. Un leader peut désormais être relié à ses « followers » par le biais des réseaux sociaux, c’est là une véritable révolution. Un leader sait que, dans un monde en mutation constante, il peut compter sur son réseau. Cela implique de :

  • Développer son réseau relationnel… avant d’en avoir besoin
  • Être actif sur les réseaux sociaux, du type LinkedIn, Viadéo, Twitter ou encore Facebook
  • Aider les membres de son réseau à atteindre leurs objectifs
  • Mettre en contact ses relations
  • Se faire connaître pour se faire reconnaître
  • Porter les valeurs de son entreprise à l’extérieur

Mots-clés : web 2.0, réseau, networking, réseautage, réseaux sociaux, partenariat, connecteur, capital relationnel, identité numérique, réputation numérique

Le leadership 2.0

Voilà quels sont à mon sens les nouveaux enjeux du leadership, une subtile alchimie entre des compétences personnelles et un environnement favorable. Le leadership 2.0, c’est tout simplement l’adaptation des leaders aux nouvelles contraintes et aux nouveaux enjeux du monde professionnel.

Plus que jamais, un leader se doit d’être « the right man at the right place ».

Share
Tags : , , , , , ,

Antonin Gaunand

Conférencier
Expert en leadership et agilité

Expert en leadership et agilité, Antonin Gaunand est conférencier et consultant-formateur depuis 2006. Il intervient auprès de dirigeants, managers et chefs de projets d’entreprises telles qu'EDF, Bouygues Immobilier, Meetic ou encore Deezer.

antonin.gaunand@gmail.com
+33 (0) 6 25 49 48 99

leadership-agile

L'agilité constitue plus que jamais une réponse efficace aux changements auxquels sont confrontées les entreprises, en abordant les nouveaux enjeux managériaux sous un angle résolument innovant. Elle apporte plus de souplesse et de réactivité et développe l'autonomie et la responsabilisation des équipes. En s'appuyant sur de nombreux cas d'entreprises qui ont adopté ce modèle (Blablacar, Meetic, Spotify...) cet ouvrage propose sept leviers pratiques et opérationnels destinés à développer l'agilité au sein de ses équipes et projets.

Acheter l'ouvrage chez Eyrolles