La théorie d’Herzberg sur la motivation au travail

FacebookTwitterGoogle+ViadeoLinkedIn
Selon Herzberg, la motivation au travail est liée à deux facteurs, la satisfaction et l’insatisfaction, qui agissent de manière indépendante l’une de l’autre.

Les travaux de Frederick Herzberg (1923-2000), psychologue et professeur de management à l’Université de l’Utah, ont porté essentiellement sur la motivation de l’homme au travail.

Pour lui, les facteurs de satisfaction au travail ne sont pas les mêmes que les facteurs d’insatisfaction et de mécontentement. Il considère que ces deux facteurs – la satisfaction et l’insatisfaction au travail – agissent de manière indépendante : ainsi, le contraire de la satisfaction n’est pas l’insatisfaction mais l’absence de satisfaction. De la même manière, le contraire de l’insatisfaction est l’absence d’insatisfaction.

Les facteurs d’insatisfaction sont relatifs aux conditions de travail. Les facteurs de satisfaction sont relatifs à l’épanouissement de l’individu dans son travail.

Facteurs d’insatisfaction ou facteurs « d’hygiène »

Les facteurs d’insatisfaction sont relatifs aux conditions de travail et doivent avoir un niveau minimal de base.

  • Politique salariale
  • Conditions de travail
  • Salaire
  • Système de supervision
  • Statut
  • Sécurité du travail

Pour Herzberg, la motivation ne peut pas provenir uniquement de l’élimination des facteurs d’insatisfaction.

Facteurs de satisfaction

Les facteurs de satisfaction sont relatifs à l’épanouissement de l’individu dans son travail.

  • Réalisation de soi
  • Évolution de carrière
  • Autonomie
  • Responsabilités
  • Reconnaissance
  • Intérêt du travail

La formule de la motivation selon Herzberg

Motivation = absence d’insatisfaction + satisfaction

FacebookTwitterGoogle+ViadeoLinkedIn
Tags : ,

Contact

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'Antonin Gaunand en indiquant simplement votre e-mail ci-dessous :